Philosophie du Végétal. Botanique, épistémologie, ontologie

Retour aux publications
Auteur
Quentin Hiernaux (dir.)
Année
2021
ISBN
978-2-7116-2975-6
Lieu
Paris
Edition
Librairie Philosophique J Vrin
Collection
Textes Clés
Pages
410

Avec des textes de  : A. ArberA. CesalpinoE. ClarkeE. CocciaFatima CvrčkováL. ErreraH. LipavskáM. MarderJ. Offray de La MettrieS. PouteauThéophrasteA. TrewavasV. árský.

La chose est connue : parler des animaux, c’est parler des hommes. Mais parler des végétaux? N’est-ce parler que d’aménagement du territoire? Leur présence est vitale, nous ne le nions pas, mais faisons-nous autre chose que les réduire à notre usage? Et, pourtant, ce sont des êtres vivants : ils naissent, ils croissent, ils meurent, ils se reproduisent. Ils ont leur place dans l’évolution de la vie.
Jusqu’aux temps modernes, des botanistes, des philosophes parlèrent de l’âme des plantes, c’est-à-dire du principe de vie qui les anime. Ils entreprirent aussi de les classer et d’en comprendre le fonctionnement. Aujourd’hui, l’exploitation industrielle domine nos rapports aux végétaux.. Mais les questions demeurent. Les questions métaphysiques : le végétal a-t-il une individualité? A-t-il une mémoire? Comment réagit-il à son milieu? Et les questions éthiques se sont ajoutées. Est-ce assez que de dire : « il faut respecter la nature »? A-t-on affaire à des individus qui ont des droits? Faut-il administrer leurs rapports? Jusqu’où a-t-on le droit de les transformer?
Le présent volume réunit les textes anciens les plus significatifs et des textes fondateurs du récent développement de la philosophie du végétal.

Table des matières