Trajectoires intensives. Penser les circonstances du réel avec Étienne Souriau

Retour aux publications
Auteur
Noëlie Plé
Année
2021
ISBN
978-2-8004-1782-0
Lieu
Bruxelles
Edition
les éditions de l'Université de Bruxelles
Collection
Philosophie politique : généalogies et actualités
Pages
110

L'expérience de l'intensité nécessite de prêter attention aux mouvements que les choses font, de se demander par quoi est-ce nous sommes traversés, à quoi donnons-nous suite et comment le faisons-nous ?

Certaines rencontres ne nous laissent pas indemnes. Une rencontre peut être synonyme de grand bouleversement tout comme d'une importance plus diffuse, n’apparaissant qu'une fois l'événement révolu. Ce qui compte ici, c’est l’impact qu’un tel fait produit. Ce contact marque le cours de l’expérience de son empreinte. Cette proposition, à la fois réflexive et esthétique, nous invite à prêter attention aux mouvements que les choses font lorsqu’elles se constituent et se dissipent, lorsqu’elles deviennent, insistent ou persistent dans le cours de l’expérience.

Comment cultiver de nouvelles formes d’attention aux événements pour parvenir à prendre la mesure de cet entremêlement? Le philosophe Etienne Souriau nous apporte un premier élément de réponse : en pensant l’intensité. À ses côtés, cette étude se propose de penser l'aventure du geste d’intensification. Faire monde avec Souriau permet à tous ces êtres qui peuplent à la fois nos rêves, nos imaginaires et nos souvenirs de pouvoir prendre de l’importance au sein du récit en train de se dérouler. Le point étant que l’importance n’est pas immédiate, elle s’acquiert : elle s’instaure. Qu’il s’agisse d’instaurer un concept, un son ou bien une équation, on n’instaure jamais seul, on instaure toujours à partir de et avec une pluralité d’autres existences. Cheminer avec cet auteur nous entraîne alors sur la piste de nouvelles manières d’agir et de penser permettant de transformer ce qui nous touche en quelque chose de commun.