Sapience. Des transformations de la sagesse dans la philosophie moderne

Retour aux publications
Auteur
Arnaud Pelletier (éd.)
Année
2021
ISBN
978-2-7116-3013-4
Lieu
Paris
Edition
Librairie Philosophique J Vrin
Collection
Annales de l’institut de philosophie de l’université de Bruxelles
Pages
186

Le mot de sagesse a déserté la philosophie aujourd’hui.
Dès le XVIIIe siècle, Kant note que « personne ne s’enquiert de la sagesse ». On imagine alors que la modernité avant lui se lit comme la chronique d’une relégation annoncée de la sagesse, tombée en désuétude après avoir été contestée de l’extérieur par les sciences ou la religion, et de l’intérieur par la philosophie elle-même. Mais ces contestations parallèles indiquent précisément que la question de la sagesse s’est maintenue – fût-ce pour restreindre, transformer ou exiler celle-ci hors de la philosophie.
Les contributions réunies dans ce volume examinent ainsi certaines de ces résistances et de ces transformations (chez Hobbes, Pascal, Spinoza, Leibniz, Baumgarten, Kant, la philosophie shi’ite du XVIIe siècle, la Schulmetaphysik allemande ou les encyclopédistes français).