Noé Gross

Profile picture for user ngross
Boursier Mini-Arc "projet" - doctorant en philosophie à l'Université Libre de Bruxelles

Faculté de Philosophie et Sciences sociales
Centre de recherches en Philosophie (CeRPhi)
Campus du Solbosch - CP 133/02
Avenue F.D. Roosevelt, 50
1050 Bruxelles

profile_email
Tél. +32 (0)4 98 57 00 25
Bio

Diplômé de l'Université Libre de Bruxelles en philosophie avec la plus grande distinction, agrégé de la même université et titulaire d'un master de L’atelier des Écritures contemporaines de l'ENSAV La Cambre, Noé Gross entame une thèse de doctorat en philosophie grâce à une bourse Mini-Arc "projet" de l'ULB. Ses intérêts croisent la philosophie critique contemporaine (not. Nietzsche, Foucault, Butler, Harcourt) et les humanités environnementales (Rose, Tsing, Haraway, Despret).

CV

M.A. Philosophy, summa cum laude, Université Libre de Bruxelles (2017).

 

Domaines d'intérêt

Philosophie critique
Humanités environnementales 

Informations secrétariat
Delphine DEFOSSE: delphine.defosse@ulb.be
Présentation des recherches

Mes questions de recherche se déploient à travers un double héritage. Celui-ci se compose d’une part par la prolongation de mes travaux dans le champ de la philosophie critique contemporaine, entouré d’une constellation d’auteurs dans la lignée de la pensée foucaldienne, et dont le thème général pourrait se résumer par une interrogation des liens entre lieux et subjectivations. D’autre part, je me donnerai pour but d’hériter de toute une série de gestes et de propositions émises au sein du champ des "humanités environnementales", dont l’importance d’une nouvelle pensée du récit, à la fois comme pratique capable de faire droit à la connexion entre les vivants (résistant par-là aux opérations de bifurcation modernes), mais également envisagé comme le matériau dont le monde lui-même serait constitué (c’est-à-dire l’importance d’une pensée des récits non-humains).

Je proposerais de résumer ces intérêts à travers cette série de questions. Que nous disent les lieux et les récits de ce que nous sommes en train de devenir ? Qu’est-ce que certains lieux engagent et créent comme manières d’être, comme manières de faire ? Qu’est-ce que certains récits engagent et créent comme manières d’être en rapport avec d’autres êtres, et quelles nouvelles histoires permettent-ils d’ouvrir et de faire advenir ?

Travaux sélectionnés

 

Gross, Noé. "Sur les hétérotopies de Michel Foucault." Le foucaldien 6, no. 1 (2020): 10, 1–40. DOI: https://doi.org/10.16995/lefou.72